1. Choisir une base qui existe déjà


Pour commencer, ce qui nous semble être le plus intéressant consiste à choisir une pâtisserie ou un gâteau qui vous plait parce que comme vous le savez, travailler sur ce qui nous plaît n’est plus du travail. Une fois que vous avez choisi cette pâtisserie que vous aimeriez revisiter, il ne vous reste plus qu’à vous entraîner à la refaire à la perfection pour maîtriser les moindres faits et gestes de sa préparation. Pourquoi ? Eh bien pour bien réinventer la roue, faut-il encore savoir comment elle fonctionne.

A partir de cette étape, vous maîtrisez la préparation de votre gâteau mais surtout vous êtes vous-même consommateur donc vous savez ce qui pourrait être amélioré dans votre mets ou ce qui pourrait être modifié. Vous avez donc différents angles d’attaque pour la transformation de votre recette.

Si jamais vous n’avez pas trop d’inspiration et que vous ne savez pas quoi faire comme recette, jetez un œil à des blogs de pâtisserie comme celui de Floriane qui sont remplis d’idées mais surtout de conseils comme ses astuces pour la conservation d’une brioche maison !


2. Réfléchir aux sensations que procure le gâteau


Maintenant que vous avez choisi une base que vous maitrisez pour travailler, il vous faut maintenant réfléchir un peu aux accords de votre plats.

Associer les textures

Quelque chose qui est essentiel quand on mange c’est bien la texture. Combien de fois avez-vous entendu dire une personne “le problème ce n’est pas le goût mais la texture que je n’aime pas”. Alors certes, votre plat n’est pas censé plaire à tout le monde mais il faut tout de même veiller à bien faire correspondre les textures entre elles. Pour ça, il suffit de faire preuve d’un peu de logique et de savoir par exemple qu’on ne mélange pas une mousse avec une crème liquide. Cependant, mettre en place des contrastes entre les saveurs comme une mousse douce avec des biscuits croquants pourrait être une excellente idée.


Associer les goûts

Au même titre que les textures, il n’est pas possible de faire n’importe quoi avec le goût. Tout doit être dosé au millimètre pour que les saveurs soient harmonieuses et pour cela, tout ce que vous pouvez faire c’est tester à foison différentes proportions pour trouver celle qui sera la meilleure niveau goût !


3. Solliciter des exhausteurs de goût


Pour créer une singularité à votre recette, les exhausteurs de goût seront vos meilleurs amis et même de véritables indispensables. Si vous ne voyez pas de quoi nous voulons parler, il s’agit bien entendu de petits compléments qui viennent ajouter une saveur très forte qui deviendra peut-être la singularité de votre plat. Les exhausteurs de goût pour du sucré les plus connus sont les différents alcools type liqueur de fruit ou alors les épices. Alors recherchez une saveur qui matcherait bien à votre plat selon les critères précédemment évoqués et ensuite il ne vous reste plus qu’à choisir des exhausteurs de goût.


4. Faire preuve de créativité dans le dressage


Si vous êtes arrivé à cette étape, sachez que vous avez fait le plus dur et surtout sachez que maintenant, selon nous, le plus fun est à venir ! Oui oui, maintenant que vous avez votre recette il ne vous reste plus qu’à réfléchir à un délicieux dressage qui fait correspondre les saveurs de votre préparation avec son visuel. Grâce à ça, vous serez en mesure de proposer votre plat à qui vous le souhaitez, famille, amis, restaurant, patron et de partout où vous voudrez le présenter.

Alors maintenant que vous avez la liste de comment inventer une recette, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action et commencer à écrire votre recette. Nous espérons donc que votre génie culinaire s’est réveillé et que nous avons participé de près ou de loin au renforcement de vos capacités en cuisine !